En savoir plus

L’ouverture au Centre hospitalier Camille Guérin en janvier 2011 de l’hôpital de jour pour les personnes handicapées souffrant de troubles comportementaux était à l’époque une première en France. Quatre ans plus tard, ce service créé à l’initiative d’Handisoins 86 en collaboration avec le Centre hospitalier Camille Guérin, et le soutien du Conseil départemental de la Vienne, de l’A.R.S et des Ordres des médecins et des chirurgiens-dentistes reste unique en France et aura permis de recevoir plus d’un millier de patients en 2014.

Initialement dédié aux handicapés avec troubles mentaux ne pouvant bénéficier de soins en structure traditionnelle (en particulier les soins dentaires), les personnes avec autisme et personnes souffrant de troubles somatiques (trisomie, encéphalopathies) représentent aujourd’hui 53 % des patients (une convention de partenariat a par ailleurs été signée avec le Centre hospitalier Henri Laborit). La fréquentation est ensuite assurée par les patients d’EHPAD ou souffrant de maladies neurodégénératives (type sclérose), des personnes en situation de polyhandicap, et dans une moindre proportion des patients sourds et/ou aveugles.

« Le bassin de 800 personnes initialement envisagé est aujourd’hui largement dépassé, souligne le Dr Agnès Michon. Nous recevons aujourd’hui des patients des départements limitrophes, voire de plus loin, comme Nantes ou Bergerac ! ».

Le financement reste aujourd’hui porté par le Centre hospitalier et la direction maintient le dialogue avec les autorités de santé, en espérant bien obtenir prochainement les garanties nécessaires pour assurer une existence pérenne à ce service.

         FILM DE PRÉSENTATION :

Un hôpital de jour pour personnes handicapées